100

LOGOHazoo-art
BLUES BROTHERS

CARACTERISTIQUES

Titre : BLUES BROTHERS

Technique : Huile ,acrylique sur toile 

Dimensions :90 cm x 70 cm

Année: 2012

Référence / numéro d'article :  02012 0002

Prix :  1200,00 EUR  TTC  Sans cadre, (hors frais de transport).

 

Description :  Ils ont une certaine importance dans mon éducation musicale, et sont également un repère dans ma culture cinématographique. Par contre , je voulais créer  deux palais immenses devant un ciel bleu « blues », et je me suis arrêté dans la construction des édifices….peut-être parce que ...ça suffisait comme ça!  Il ne m’en voudrons pas, c’est sûr, car ils n’ont en rien à foutre, ….j’aime le blues plus que la peinture et je les comprend!

PENSÉE 67:

La question essentielle de la vie, est de savoir que restera t-il de nous après la mort ?, …et la réponse est… Arrrrgh ...(trop tard)!

Hazoo!

BLUES BROTHERS

John Belushi (alias le chanteur Jake Blues) et Dan Aykroyd (alias le joueur d'harmonica Elwood Blues)1, tous les deux membres de l'équipe originale de l'émission de télévision Saturday Night Live (SNL) de la chaîne NBC, créent The Blues Brothers et leurs identités alternatives au début de 1976 pour chauffer le public du SNL.

Les Blues Brothers font leur première apparition live dans SNL, avec Belushi et Aykroyd portant leurs costumes d'abeilles, qu'ils portaient normalement pour le sketch « Killer Bees », jouant « I'm a King Bee » de Slim Harpo. Dans les semaines suivant cette apparition, The Blues Brothers deviennent un ajout populaire au show et commencent à apparaître de façon semi-régulière. L'aspect humoristique repose en partie sur l'image de deux hommes habillés de costumes noirs ayant l'air de tueurs à gages mafieux, qui soudain explosent en chansons et danses énergiques.

Jake et Elwood sont appuyés par des gens de qualité, comme le guitariste Steve Cropper et le bassiste Donald « Duck » Dunn, tous deux issus du groupe Booker T. & the M.G.'s, ainsi que Matt « Guitar » Murphy.

" Les choses se passent comme si un immense courant de conscience 

avait traversé la matière pour l’entraîner à l’organisation 

et pour faire d’elle un instrument de liberté."  Bergson